Actualités

Mauiritanie-UE : Aide européenne à l’horizon pour lutter contre l’immigration clandestine

Une délégation de l’union européenne a eu ce vendredi à Nouakchott des entretiens avec le gouvernement mauritanien consacrés aux questions de l’immigration clandestine, notamment depuis que ce phénomène a pris de l’ampleur ces derniers temps à travers l’océan atlantique, en face des côtes mauritaniennes vers l’Espagne.

La délégation européenne comprenait la commissaire européenne chargée des affaires intérieures Ylva Johansson, le ministre espagnol de l’intérieur Fernando Grande-Marlaska en plus d’autres personnalités sécuritaires européennes.

La délégation européenne a tenu une réunion de travail avec le ministre mauritanien de l’intérieur et de la décentralisation Mohamed Salem O. Merzoug entouré de certains de ses collaborateurs au ministère de l’intérieur.

Cette réunion a été suspendue afin de permettre à la délégation européenne de se rendre à la présidence de la république pour rencontrer le chef de l’état Mohamed O. Cheikh Ghazouani.

La délégation européenne doit rencontrer le premier ministre Mohamed O. Bilal avant de tenir une conférence de presse pour y annoncer les résultats de ses entretiens avec la délégation mauritanienne.

Selon des sources européennes le but de ces entretiens est de développer et consolider la gestion du dossier de l’immigration clandestine en collaboration avec la Mauritanie, considérée un partenaire important et efficient.

La même source ajoute que la Mauritanie accueille un grand nombre de migrants et réfugiés mais elle est considérée aussi comme un point de transit pour les personnes désireuses de se rendre aux Iles Canaries.

Elles ajoutent par ailleurs qu’au cours des entretiens sera évoqué, par la partie européenne, un appui logistique et financier de la part de l’union européenne à la Mauritanie afin d’élever le niveau de la coopération dans le domaine de la lutte contre l’immigration clandestine.

Depuis la guerre en Libye et la recrudescence de la violence dans la région du Sahel africain, l’immigration illégale s’est particulièrement développée en face des côtes mauritaniennes.

Les autorités mauritaniennes ont mis en échec plusieurs tentatives d’immigration illégale, sur des embarcations de fortune, en provenance de pays africains.

Un nombre importants de migrants ont cependant réussi à atteindre les Iles Canaries ce qui a amené les pays européens à renforcer leur coopération avec les pays à l’origine de la migration et les pays de transit comme la Mauritanie pour tenter de limiter l’activité des réseaux de passeurs.

Articles liés