Actualités

Mauritanie : appel pour l’accélération de l’assistance judiciaire devant les tribunaux

Le président de la commission nationale des droits de l’homme Ahmed Salem O. Bouhoubeïni et le bâtonnier des avocats mauritaniens Brahim O. Ebety ont lancé mercredi un appel pour accélérer la création d’un système pour l’assistance judiciaire pour le recours des citoyens au service public de la justice.

Selon O. Bouhoubeïni la Mauritanie est l’un des rares pays qui ne garantit pas au citoyen pauvre de tel service, pourtant approuvé en 2015 par le gouvernement mais jamais appliqué à ce jour.

Lors de son discours programme devant le parlement, le premier ministre Mohamed O. Bilal avait promis que le gouvernement accordera une importance particulière afin de promouvoir l’accès à la justice à travers notamment la consolidation du système de l’assistance judiciaire et la révision de la carte judiciaire.

Depuis quelques années déjà le barreau mauritanien demandait l’activation du système de l’assistance judiciaire décidé par le gouvernement en 2006.

Ould Bouhoubeïni avait défini pour Sahara Medias le principe comme étant une aide indispensable et importante de l’état aux personnes pauvres ne disposant pas de ressources financières suffisantes pour payer les charges inhérentes aux procès devant la justice ou incapables de payer les honoraires des avocats commis.

Elle est essentielle pour garantir l’égalité des justiciables devant les tribunaux.

Articles liés