Actualités

Mauritanie: le Parlement approuve le rapport d’enquête sur les années Abdel Aziz

RFI

Le Parlement mauritanien a approuvé ce mercredi 29 juillet le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur la gestion de l’ancien président Mohamed Abdel Aziz entre 2009 et 2019. Le régime de l’ancien président est épinglé dans ce rapport de 800 pages.

La commission d’enquête parlementaire demande une enquête complémentaire pour certains faits et recommande que la justice soit saisie pour établir les responsabilités.

Mohamed Ould Abdel Aziz est cité dans des actes de malversations financières liées à l’exploitation des infrastructures portuaires entre son entourage et des sociétés étrangères de pêche industrielle. L’ancien chef de l’Etat est également mis en cause dans plusieurs autres affaires, dont la cession de biens fonciers appartenant à l’Etat.

L’enquête parlementaire l’accuse d’avoir cédé une île à un souverain étranger. La commission a pu mettre la main sur une note de l’ambassadeur du Qatar en Mauritanie datant du 12 janvier 2012, qui fait état d’une offre de cession de cet îlot situé dans le parc national du banc d’Arguin, un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette proposition, selon ladite note, a été faite par l’ancien président.

Avant la sortie de ce rapport, la commission a entendu plusieurs personnes dont d’anciens ministres. La plupart ont affirmé avoir reçu des instructions de Mohamed Ould Abdel Aziz. Seule une haute cour de justice est habilitée à juger un chef de l’Etat en Mauritanie. La loi rehabilitant de cette cour spéciale a été adoptée par les députés lundi.

Articles liés