Actualités

Mauritanie : l’ambassadeur de Mauritanie à Rome s’en prend à la commission d’enquête parlementaire

L’ambassadeur mauritanien accrédité à Rome, en Italie, Isselkou Ould Ahmed Izidbih, a accusé la commission d’enquête parlementaire (CEP), d’avoir mêlé son nom à une affaire à laquelle il est totalement étranger, se rapportant à l’attribution d’une île mauritanienne à l’ancien Emir du Qatar Hamad ben Khalifa al-Thani.

Ex Directeur du Cabinet de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, de mai 2011 à septembre 2013, Ould Ahmed Izidbih a affirmé dans un tweet posté sur sa page Facebook, que le dossier relatif à l’ile précitée comporte beaucoup de « contradictions que la commission et ceux qui la dirigent, pouvaient prendre en considération afin de ne pas fouler aux pieds mon honneur ».

« La commission s’est fondée dans ses charges contre moi sur le témoignage fait sur demande volontaire d’un ex conseiller à la présidence », a-t-il dit, en allusion à l’ancien ministre de la justice Me Brahim Ould Daddah.

« Afin de me consacrer, si besoin est, à laver ce qui peut l’être de l’affront injustement porté à ma réputation et à ma dignité, j’ai décidé de m’abstenir de toute obligation antérieure », a-t-il posté.

Ce qui pourrait être interprété comme étant une démission de son poste diplomatique, qu’il occupe depuis mars dernier. L’ancien Emir de l’Etat du Qatar s’était rendu à Nouakchott en janvier 2012, rappelle-t-on.

La CEP fait la lumière sur des présumés documents selon lesquels, l’ancien président Ould Abdel Aziz a fait le présent à son hôte pendant son séjour mauritanien, d’une île située sur l’Océan Atlantique.

Articles liés