Actualités

Mauritanie : les dysfonctionnements et les lacunes des structures étatiques « inacceptables », déclare le Premier Ministre

Le premier ministre mauritanien Ismael O. Bedde O. Cheikh Sidiya a jugé ‘’inacceptables’’ les dysfonctionnements et les lacunes constatés sur certaines infrastructures des secteurs des services fournis par l’état aux populations.

    Lors d’une visite mercredi d’une école de la capitale Nouakchott et d’installations de l’assainissement pour l’évacuation des eaux de pluie sur les principales artères de la ville, Ould Cheikh Sidiya a déclaré avoir décelé beaucoup de manquements qualifiant cette situation d’ « inacceptable ».

  Le premier ministre a promis d’ouvrir une enquête sur le manque

du livre scolaire au niveau des établissements de la capitale à fortiori dans les établissements de l’intérieur, malgré les importants moyens mobilisés par l’état dans ce domaine.

Il s’est déclaré déçu par la situation de l’école qu’il s’agisse des infrastructures, la présence du corps enseignant ou encore le règlement intérieur et la présence des élèves, appelant les parents d’élèves à participer à l’action pédagogique.

Le premier ministre a invité les instances concernées à combler le déficit constaté au niveau des écoles ajoutant qu’il était inconcevable que des élèves apprennent dans une classe dépourvue de fenêtres en période d’hiver.

Ould Cheikh Sidiya a fait le constat que les axes bitumés au niveau de la capitale se détériorent très rapidement ce qui implique implicitement la nécessité de réviser les mécanismes d’attribution des marchés, la conception et la réception.

Articles liés