Actualités

Mauritanie: Discours d’investiture de Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani

AMI – Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a exprimé être fier de la confiance dont l’ont investi les mauritaniens pour administrer les affaires du pays, soulignant dans ce cadre qu’il est le Président de tous les mauritaniens quels que soit leur appartenance politique ou leur choix électoraux et que son seul objectif est de servir tous les citoyens et d’œuvrer à faire accomplir leurs espoirs.

Dans un discours prononcé aujourd’hui, jeudi, au Palais des Congrès « El Mourabitoune » à Nouakchott, lors de la cérémonie de son investiture en tant que Président de la république Islamique de Mauritanie il s’est dit honoré de cette responsabilité et que cet honneur n’a d’égal que sa volonté sincère de d’œuvrer à édifier un État fort et développé où tous les mauritaniens, sans exception, jouissent du plus haut niveau de sécurité et de prospérité.

Voici le texte intégral de discours :

« Excellence et cher frère, Monsieur le président Mohamed Ould Abdel Aziz

Excellences Messieurs les Chefs d’États et de Gouvernements

Monsieur le Premier ministre

Mesdames et Messieurs, les Chefs de délégations

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel

Mesdames et Messieurs les Membres du Bureau de de l’Assemblée Nationale

Mesdames et Messieurs, les membres du Conseil Constitutionnel

Mesdames et Messieurs les Présidents et Membres des Institutions Constitutionnelles

Mesdames et Messieurs les Ministres

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de Missions Diplomatiques

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales 

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs

Chers concitoyens,

Je voudrai tout d’abord exprimer à nos distingués hôtes, au nom du peuple mauritanien et en mon nom propre, notre profonde gratitude pour leur présence à cet important moment de notre histoire et leur dire combien nous sommes honorés par cette présence, qui témoigne de la vigueur et de la profondeur des relations unissant notre pays, à leurs nations sœurs et organisations amies.

Permettez-moi d’exprimer devant vous ma fierté d’appartenir à ce grand peuple qui a réalisé, à travers les récentes élections présidentielles, une nouvelle épopée démocratique confirmant la maturité et la force du système politique national.

Ces élections étaient particulièrement significatives pour le peuple et la nation, car pour la première fois, le pouvoir est transmis de manière pacifique entre deux présidents élus, dans le strict respect des principes de la Constitution et de la volonté populaire dans la détermination des mécanismes de l’exercice du pouvoir.

L’intérêt populaire à ces élections matérialisé par le niveau de participation élevé; leur parfaite organisation; la transparence de leurs procédures; l’atmosphère festive; la culture du pluralisme et l’acceptation de toutes les opinions sont des facteurs qui devraient être une source de fierté pour la nation mauritanienne et pour notre démocratie qui s’enracine de jour en jour. En conséquence, je voudrais ici rendre hommage à tous nos concitoyens pour la maturité politique démontrée et le niveau élevé de civisme dont ils ont fait preuve au cours des différentes étapes du processus électoral.

À cet égard, je voudrais remercier tout particulièrement la majorité de notre peuple qui a adhéré à mon projet politique, dans un sursaut populaire et un consensus politique exceptionnels, concrétisés par le grand nombre de partis, de mouvements politiques et d’initiatives collectives et individuelles qui l’ont adopté comme choix électoral. Je remercie également mes concitoyens qui ont voté pour les autres candidats et j’exprime mon respect pour leurs choix et la compréhension des messages qu’ils ont voulu transmettre à travers ces choix. Je tiens ici à préciser à tous que le premier vainqueur de ces élections est le peuple mauritanien et sa démocratie.

Aussi, le contexte historique m’engage à exprimer, au nom du peuple mauritanien et en mon nom propre, un témoignage pour l’histoire à l’égard de mon frère et compagnon, le président Mohamed Ould Abdel Aziz, pour lequel, la mémoire collective nationale retiendra les acquis réalisés en matière de développement et de démocratie. Sa période de gestion des affaires du pays a constitué une étape décisive dans la bataille pour le développement et la stabilité, eu égard aux réalisations structurantes accomplies, à son couronnement par le respect de la constitution et la mise du Pays sur le chemin de l’alternance. Qu’il reçoive ici félicitations sincères et remerciements mérités.

Je voudrais également remercier tous les acteurs politiques pour leur participation active à ces élections, en particulier les candidats pour leurs programmes politiques, qui ont élargi l’éventail des choix accessibles aux citoyens, ainsi qu’à leurs efforts remarquables pour mener le processus électoral conformément aux procédures en vigueur.

Excellence et cher frère, Monsieur le président Excellences Messieurs les Présidents Distingués invités, 

Mesdames et Messieurs

Chers concitoyens,

En ce jour où j’assume la Présidence de la République, je ressens les sentiments de tous mes compatriotes; ce qui me permet de prendre conscience du poids de cette responsabilité et d’en apprécier la grande importance.

C’est une responsabilité à la mesure des espoirs et des aspirations légitimes de chaque citoyen de ce cher peuple, d’accéder aux conditions d’une vie décente et d’être rassuré sur son présent et son avenir.

C’est une responsabilité à la hauteur de notre devoir envers nos générations futures, en leur léguant une patrie qui leur garantit les conditions de sécurité et de bonheur et nourrit en eux la fierté d’y appartenir.

C’est une responsabilité à la hauteur de la place que nous souhaitons voir notre Pays et notre Peuple occuper dans le concert des Nations et peuples du monde.

Le mandat que mes concitoyens m’ont confié pour la gestion du pays au cours de la prochaine phase est un grand honneur, auquel ne correspond que mon désir sincère d’œuvrer pour la construction d’un État fort et développé qui garantit à tous ses citoyens, sans discrimination, les plus hauts niveaux de sécurité et de prospérité.

En vertu de ce mandat, je serai le président de tous les Mauritaniens, quels que soient leurs appartenances politiques ou leurs choix électoraux. Mon seul et principal objectif sera de les servir tous et de travailler dur pour répondre à leurs espoirs.

Pour atteindre cet objectif, j’ai présenté au Peuple un projet d’État et de société qui nous permettra d’amener le pays à une situation meilleure au terme des cinq prochaines années. Un projet, qui traduit une vision à la fois inclusive, ambitieuse et réaliste. Une vision qui pose les fondements d’un avenir prometteur, en s’attaquant aux déséquilibres et aux lacunes, et en éliminant les disparités et les manifestations du sous-développement.

En application de ce projet, j’œuvrerai sans relâche à renforcer les fondements de l’État et à lancer un développement global et à effet rapide qui tient compte des priorités sociales et économiques, ainsi qu’au renforcement des mécanismes de gouvernance et de conduite des affaires publiques.

En ce qui concerne les fondements de l’État, je réitère à mon cher peuple l’engagement à protéger la Patrie, à préserver l’unité nationale et à défendre notre sainte religion islamique, garante de cette unité, ainsi qu’à la promotion de la justice entre les citoyens.

Afin de garantir l’intégrité territoriale et la quiétude de nos citoyens, je poursuivrai , les efforts pour améliorer le professionnalisme de nos forces armées et de sécurité, afin d’adapter leurs moyens et leurs ressources humaines aux tâches qui leur sont confiées et je mettrai à leur disposition toutes les ressources dont elles ont besoin.

Le renforcement de l’unité nationale, de la cohésion sociale et de l’égalité des citoyens sera au centre de mes préoccupations. A ce titre, j’œuvrerai sans relâche pour renforcer le sens de l’unité d’appartenance et de destin, en mettant l’accent sur la valorisation du commun, et le renforcement de la citoyenneté en tant que critère unique pour l’interaction entre l’État et les citoyens. En regardant dans notre présent et passé, nous trouverons suffisamment d’instruments qui font de la consolidation de notre unité nationale une question facile et abordable. Parmi ces outils (et qui ne sont pas les moindres), les liens de sang et les relations sociales et culturelles tissés par la sainte religion islamique entre les composantes de notre société durant plusieurs siècles de coexistence. Des relations qui ont produit un peuple qui inspire la fierté par sa diversité et son intégration, par ses systèmes de solidarité et de valeurs, ainsi que par sa civilisation qui a résisté aux facteurs d’extinction et aux tentatives d’occidentalisation.

D’autre part, je veillerai à ce que notre système judiciaire possède tous les éléments requis pour une indépendance effective, ainsi qu’à la proximité géographique et procédurale de ses services aux citoyens. Je m’engagerai à lui fournir toutes les ressources humaines et tous les moyens matériels nécessaires pour atteindre les plus hauts niveaux de professionnalisme et de transparence et gagner la confiance des justiciables.

Excellence et cher frère, Monsieur le président

Excellences Messieurs les Présidents

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs Chers concitoyens,

La stratégie globale de développement, que nous lancerons sans tarder, vise à produire un impact positif direct et rapide sur la vie du citoyen mauritanien, où qu’il se trouve, dans le cadre d’une vision à double dimensions visant à alléger la pression du présent et à améliorer les perspectives de l’avenir.

Dans ce contexte, étant donné que l’équité et l’égalité des chances pour tous les citoyens constituent une priorité absolue pour moi, je travaillerai vigoureusement et résolument pour éliminer toutes les manifestations d’injustice, quelles que soient leurorigine et leur nature. J’accorderai la plus grande attention aux groupes vulnérables et à ceux qui ont souffert historiquement de toute forme de marginalisation ; par le biais de programmes intenses et d’interventions ciblées qui leur permettront d’éliminer toute trace de sous-développement et de rejoindre le reste de la société.

Étant donné que le chômage est un blocage des énergies, une source de désespoir et un réservoir de risques latents, l’emploi sera au centre de mes préoccupations et constituera un élément majeur de toutes les stratégies d’intervention du gouvernement. Avec l’aide de Dieu, j’œuvrerai pour la création de dizaines de milliers d’emplois au profit de tous nos jeunes chômeurs, qu’ils soient diplômés ou non.

Croyant fermement que l’éducation est le seul moyen d’assurer l’ascension sociale et l’épanouissement économique des individus et des communautés, ma principale préoccupation sera de trouver des solutions radicales aux problèmes structurels du secteur. Sur cette base, je procéderai sans tarder au lancement du travail de refondation de notre système éducatif, afin d’atteindre l’école républicaine, qui constitue un creuset d’intégration des générations, un cadre pour l’immunisation des jeunes, et la formation d’une jeunesse citoyenne ayant les connaissances et compétences nécessaires à la promotion de l’État et de la société. Je m’emploierai plus particulièrement à promouvoir l’enseignement spécialisé et à le rendre en adéquation avec les besoins du marché du travail, en mettant notamment l’accent sur la formation dans des domaines liés aux secteurs économiques porteurs.

D’autre part, je voudrais souligner à mes chers concitoyens que garantir leur accès décent aux services de base est une préoccupation majeure et un impératif absolu pour moi. Je travaillerai afin que chaque citoyen puisse accéder aux services d’eau, de santé et d’alimentation sans aucun problème. Pour ce faire, j’investirai davantage dans les réseaux d’approvisionnement en eau, dans le système de santé, ainsi que dans les programmes de sécurité alimentaire, afin que ces services couvrent les zones rurales et urbaines, de manière à répondre aux aspirations et aux besoins des citoyens.

Excellence et cher frère, Monsieur le président

Excellences Messieurs les Présidents

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs Chers concitoyens,

Le développement culturel et social est au centre de mes préoccupations, car je crois fermement en la nécessité d’une croissance harmonieuse des aspects matériels, humains et culturels de la société. Mon intérêt dans ce domaine inclura l’autonomisation des groupes sociaux, la création de cadres appropriés pour le développement d’activités sociales et récréatives, la promotion et la valorisation de la culture et des arts et le développement de divers moyens d’expression culturelle et artistique.

Dans ce cadre, je m’emploierai à donner aux femmes les moyens de participer pleinement à la vie publique et d’accéder à tous leurs droits, en particulier dans les domaines de l’éducation, de la santé ainsi qu’aux sources de production. Je renforcerai également leur participation aux affaires publiques, en améliorant leur présence dans les postes et les milieux décisionnels.

Etant donné que la jeunesse est une priorité pour moi et que je suis pleinement conscient de la fragilité dans laquelle elle vit, ma politique pour la jeunesse sera axée sur la réadaptation, l’emploi stable, le renforcement de la capacité des jeunes à assumer leurs responsabilités et leur intégration dans la vie active. Cette politique comprendra également des volets visant à créer un environnement propice au développement et à la promotion d’activités et de compétences pour les jeunes dans les domaines culturel et sportif.

Excellence et cher frère, Monsieur le président

Excellences Messieurs les Présidents

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs Chers concitoyens,

Les ambitieuses politiques de développement que nous envisageons de lancer exigent une économie forte et résiliente. A ce titre, je travaillerai à jeter les bases d’une économie productive et diversifiée qui créera plus d’emplois et de valeur ajoutée et permettra un développement inclusif, dans lequel, les dimensions économique et sociale s’harmoniseront; un développement qui génère le bien-être et la prospérité pour tous les Mauritaniens, partout où ils sont. J’œuvrerai à diversifier le système économique et à exploiter rationnellement les richesses nationales, afin d’éradiquer le chômage et de créer plus de richesse.

Je travaillerai également de manière intensive au développement des secteurs de soutien à la croissance, en particulier le transport, l’énergie et les télécommunications, car ils ont un rôle essentiel à jouer pour améliorer les conditions de vie des populations, et créer davantage de réseaux et de sites de production et les intégrer au tissu économique national.

Je m’emploierai aussi à promouvoir un secteur privé compétitif, qui soit un véritable moteur de l’économie, qui contribue davantage à accélérer la croissance et qui joue un rôle central dans l’emploi.

Excellence et cher frère, Monsieur le président Excellences Messieurs les Présidents Distingués invités, Mesdames et Messieurs Chers concitoyens, Je suis bien conscient que les plans de développement ambitieux que nous mettrons en œuvre nécessitent des mécanismes de gouvernance efficaces. Il s’agit ici de la gestion des affaires publiques dans ses dimensions administrative, diplomatique et politique. Comme nous le savons tous, il est impossible d’obtenir des résultats concrets en matière de développement en l’absence d’une administration solide et efficace, dotée de compétences et de ressources humaines et matérielles adéquates, étant entendu que l’administration est le principal instrument de production et d’encadrement des activités de l’État et de la société. 

Aussi, la réalisation d’un développement interne qui s’harmonise avec le monde nécessitera sans aucun doute une diplomatie forte, qui réalise le consensus avec le monde extérieur et promeut le pays dans sa plus belle image. Je suis également pleinement conscient que la mise en œuvre du projet de développement global que je compte lancer, nécessite un climat politique serein et apaisé qui permettra de concentrer toutes les forces de l’État sur l’effort de développement.

S’agissant de l’administration, je veillerai à ce que le professionnalisme, l’intégrité et le respect des normes techniques et éthiques soient des caractéristiques intrinsèques de notre administration. Je mettrai en œuvre toutes les mesures nécessaires à l’activation de l’administration publique, afin d’améliorer l’exécution de ses différentes fonctions, de moderniser son cadre institutionnel et organisationnel, de développer le service public, d’améliorer les relations entre l’administration et les citoyens et d’assurer un accès égal aux services publics.

En ce qui concerne les relations extérieures, j’entends développer une diplomatie dynamique et efficace, respectueuse des constantes et guidée par les intérêts du pays, tirant sa force de notre identité arabo-africaine et de la position de notre pays en tant que point de convergence entre les peuples de la région. Sur cette base, notre diplomatie travaillera intensément pour maintenir la paix et la sécurité, ainsi que pour promouvoir nos capacités économiques, en attirant des investisseurs et en présentant le pays, son potentiel et ses opportunités.

Sur le plan politique, je travaillerai à créer une atmosphère naturelle et sereine dans laquelle chaque acteur jouera son rôle constitutionnel à partir de son positionnement politique. N’étant pas une exception, notre pays nécessite, comme tous les autres pays du monde, une majorité qui gouverne et une opposition qui suit et critique, dans un cadre qui respecte le rôle de chaque partie et détermine le domaine de son intervention, conformément aux mécanismes et procédures constitutionnels.

Dans ce cadre, j’œuvrerai au renforcement et à la diversification des canaux de communication et d’échange avec tous les acteurs politiques; qu’il s’agisse de l’opposition à travers son institution constitutionnelle, des partis représentés au Parlement ou des composantes de la majorité soutenant mon Programme. Je resterai ouvert à tout le spectre politique, tout au long de mon mandat, sachant que la Mauritanie a besoin de nous tous; majorité et opposition.

Excellence et cher frère, Monsieur le président

Excellences Messieurs les Présidents

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs Chers concitoyens,

Quand je reviens par l’esprit au moment où j’ai décidé de solliciter la confiance du Peuple, je me souviens très bien que mon seul objectif était un espoir personnel de continuer à servir mon pays à partir d’un nouveau poste. Au fur et à mesure que le processus électoral progressait, cet espoir grandissait au rythme de l’adhésion populaire et du consensus politique autour du projet de société que j’ai présenté, pour devenir finalement l’espoir de toute une nation:

C’est l’espoir de chaque individu de s’affirmer au sein d’une société qui le valorise et préserve ses droits.

C’est l’espoir de la société à un développement harmonieux, dans le cadre d’une patrie qui garantit son bien-être et sa sécurité.

C’est l’espoir de la patrie à la prospérité, au développement et à la progression dans les rangs des nations.

En gagnant votre confiance, cet espoir est devenu un engagement, une responsabilité. C’est pourquoi je compte beaucoup sur l’engagement de chaque citoyen et sur sa responsabilité de concrétiser cet espoir, car c’est notre espoir à tous.

À partir de ce moment, nous allons nous engager ensemble, avec la bénédiction de Dieu et sous sa protection, dans un processus de développement, dans lequel le citoyen mauritanien est la fin et le point de départ. Un processus dans lequel, je n’épargnerai aucun effort pour réaliser les espoirs et les aspirations de chaque citoyen, armé d’une volonté de réforme et d’un engagement à servir le pays, qui n’ont d’égal en termes de force et de véracité que ma croyance en la capacité du peuple mauritanien à relever les défis et à réaliser des miracles.

Je ne saurai conclure mon propos avant d’exprimer, à nouveau, à nos distingués invités la plus grande et profonde gratitude, au nom du peuple mauritanien, qui est honoré de leur visite et je leur souhaite un agréable séjour parmi nous et un bon retour dans leurs pays frères et amis.

Enfin, j’implore Allah le tout puissant de perpétuer la sûreté et la sécurité de notre pays et de nous guider au service de la Patrie et du Peuple.

Je vous remercie.

Articles liés