Actualités

Mauritanie : « Je n’ai jamais négocié en solo » (Biram Dah Abeid, à propos du dialogue avec le pouvoir)

Apres la rencontre entre Biram Dah Abeid (candidat arrivé deuxième a la présidentielle du 22 juin en Mauritanie) et le premier responsable de l’UPR, parti au pouvoir, Seydina Ali Ould Mohamed Khouna, en vue de l’amorce d’un dialogue entre pouvoir et opposition, la CVE, soutien du candidat Kane Hamidou Baba, arrivé quatrième a cette présidentielle, s’est démarquée de la démarche de Biram.

Ould Abeid, au cours d’une conférence de presse, ce matin, à Nouakchott, est revenu sur le processus ayant conduit à sa rencontre avec Seydina Ali Ould Mohamed Khouna.

« Apres la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle, les 4 candidats ont fait le constat de l’épuisement des voies légales de recours, ils ont également jugé dangereuse la contestation dans la rue des résultats » a déclaré Biram qui ajoute que « c’est pourquoi, ils ont choisi l’option du dialogue. » C’est ainsi que le pouvoir, a « pris langue avec lui pour une concertation sans tabou. » Biram a dit avoir exigé que le dialogue soit engagé avec les quatre candidats que sont Sidi Mohamed Ould Boubacar, Kane Hamidou Baba, Mohamed Ould Maouloud et lui-même. Les représentants du pouvoir  « ont accepté et décidé  de les rencontrer respectivement » Biram dit avoir rendu compte de ses démarches aux autres candidats qui « ont accepté.» Apres donc sa rencontre avec Biram, Ould Mohamed Khouna  « devait rencontrer les trois autres candidats »

« Je n’ai jamais fait cavalier seul, je n’ai jamais négocié seul » a précisé Biram. Il a ensuite déclaré « qu’il suspendrait tout contact dans le cas où le représentant du pouvoir ne prendrait langue avec les autres  candidats, si ces dernier le désirent. »

Articles liés