Actualités

Mauritanie –présidentielle : « «Les dysfonctionnements, observés le jour du vote, ne sont pas de nature à porter atteinte à la sincérité du scrutin » (FONADH)

« Les dysfonctionnements, observés le jour du vote, ne sont pas de nature à porter atteinte à la sincérité du scrutin » a déclaré le forum national mauritanien des organisations des droits de l’Homme (FONADH) qui a observé la présidentielle du 22 juin en Mauritanie. Cette observation a été faite en collaboration avec le groupe thématique Droit de l’Homme et démocratie (GTDHD) de la plateforme des acteurs non étatiques.

L’observation a « pu être réalisée sur l’ensemble du territoire, garce a un appui financier de l’Union européenne. » Elle a mobilisé 435 observateurs et a touché 2469 bureaux de vote.

Dans sa déclaration, le FONAH note que « l’observation pré-électoral a révélé une révision partielle des listes électorales, une composition de la CENI  non consensuelle, une campagne électorale sans heurts, mais aux moyens très inégalement répartis entre les candidats. »

Le jour du scrutin, le FONAH a observé, entre autres, « une participation importante, une  journée électorale globalement calme et quelques dysfonctionnement imputable en grande partie à l’organisation de l’administration électorale et a l’insuffisance de la formation des agents électoraux. »

Articles liés