Actualités

Afrique : 17 millions USD des donateurs pour reconstituer le «Fonds pour la solidarité»

Les souscriptions de ces donations se sont faites au cours d’une table ronde de haut niveau convoquée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le président de la Guinée équatoriale, Obiang Nguema Mbasogo, en marge des assemblées annuelles de la BAD qui se tiennent à Malabo en Guinée.

Guinée parmi les donateurs

La séance a permis de réunir 17 millions de dollars, dont 10 millions d’Angola, 2,6 millions de Chine, 2 millions d’euros de la France, 2 millions de la Guinée équatoriale et 100 000 USD du Zimbabwe.

Le président de la Guinée équatoriale, Obiang Nguema Mbasogo, a rappelé que ce Fonds illustrait un tournant dans la lutte contre l’insécurité alimentaire. Il a indiqué que son minuscule pays riche en pétrole avait généreusement fait don de ses revenus pétroliers pour montrer sa solidarité aux pays africains. En effet, le Fonds a reçu sa contribution initiale de 30 millions de dollars de la Guinée équatoriale, pays hôte des réunions de cette année.

Ses projets ont été salués pour avoir apporté des solutions innovantes à l’agriculture et aux systèmes alimentaires africains.

Briser la dépendance

Pour la Banque africaine de développement (BAD), l’Afrique est confrontée à des défis dans les domaines de l’agriculture et de la production alimentaire, et ceux-ci dépendent fortement des importations de produits alimentaires.

«C’est tellement important que ce fonds montre que les pays africains contribuent à l’Afrique. Cela est très étroitement lié à ce que nous faisons. La Banque est déterminée à fournir aux agriculteurs les technologies nécessaires pour améliorer leurs rendements», a déclaré Jennifer Blanke, vice-président de la Banque chargé de l’agriculture, du développement humain et social

Résultats obtenus en chiffres

Dans son mot de circonstance, Maria Helena Semedo, directrice générale adjointe de la FAO, qui représentait le chef de la FAO, José Graziano da Silva, a félicité le Fonds pour ses résultats.

En effet, le Fonds a permis la mise en place réussie de 18 projets qui ont bénéficié à 41 pays et à des centaines et des milliers de bénéficiaires, dont 160 ménages vulnérables au Niger qui ont connu une transformation et des subventions qui ont permis une réponse rapide aux populations touchées par l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014.

«Nous célébrons le succès du Fonds… Les excellents résultats du fonds au cours des cinq dernières années en témoignent. C’est une initiative phare et l’une des initiatives de financement les plus réussies de la FAO», a déclaré Semedo.

A tout prendre, a-t-elle insisté, la générosité des donateurs est une preuve unique de la forte solidarité entre les pays africains.

Les présidents de la Mauritanie, de la Guinée Bissau, le premier ministre d’Eswatini et plusieurs diplomates de haut rang, des ministres et des institutions de développement et des banques ont participé à la conférence.

Eric TSHIKUMA

zoom-eco.net

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *