Actualités

Mauritanie : ‘’ le secteur de l’énergie et de l’électricité a connu un développement appréciable au cours des dernières années (Ministre)

Le secteur de l’énergie et de l’électricité a connu un développement appréciable au cours des dernières années aussi bien en ce qui concerne la production que la distribution et l’électrification des nouvelles villes, a souligné hier le ministre du pétrole, de l’énergie

et des mines M. Mohamed ould Abdel Vetah.

 S’exprimant à Kiffa ( 600 km à l’est de Nouakchott) lors de l’inauguration la station électrique hybride ( Thermique -solaire ) de cette grande ville de la  Mauritanie M. Ould Abddel Vetah a indiqué

que les services de la SOMELEC sont devenus disponibles aujourd’hui dans 50 villes du pays au lieu de 26 en 2009.

Le ministre a precisé, dans ce cadre, que la réalisation de cette infrastructure économique est de nature à transformer la vie des populations des villes de Kiffa et Guerrou et des localités environnantes et à permettre la couverture de leurs besoins en énergie à court et à moyen terme, mettant ainsi fin au problème de manque d’électricité dont a longtemps souffert la zone.

Le ministre a en outre remercié les partenaires au développement, notamment l’Union Européenne et l’Agence de Française de Développement avant de préciser que la réalisation de ce projet s’inscrit dans le cadre des engagements du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz visant à améliorer les conditions de vie des populations, chose qui constitue, a-t-il dit, l’une des constantes de l’action du Gouvernement du Premier ministre, M. Ahmed Salem Ould Béchir.

Il a ajouté que la réalisation de cette station a pour but d’accompagner le développement constant de la ville de Kiffa, précisant qu’elle permettra de couvrir les besoins en électricité de la zone.

La deuxième phase du projet permettra, a-t-il dit, la construction d’une ligne électrique moyenne tension et l’intégration de l’énergie solaire.

Le coût global de ladite station, dont les travaux ont duré six mois est de 5 milliards 46 millions d’ouguiyas (A-UM), sur financement de l’Etat mauritanien, de l’Agence Française de Développement (AFD) et de l’Union Européenne.

La station comporte plusieurs composantes dont notamment les installations nécessaires du génie civil, 4 groupes électriques fonctionnant au carburant, en plus de 4320 panneaux solaires d’une capacité de 1,3 mégawatts ainsi que d’un système de contrôle et d’une station de décharge électrique d’une capacité de 33 kilovolts

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *