Actualités

Les protestations contre l’installation du QG de G5 sahel continuent à Badalabougou

Contre l’installation du quartier général(QG) du G5 sahel, les populations de Badalabougou ont encore marché le samedi 13 avril 2019 pour dire non à toute tentative d’aboutissement de ce projet.

Il s’agit de la deuxième marche initiée par ces populations pour montrer leur désapprobation par rapport à ce projet d’installation. Comme raison de ce refus, les populations estiment que l’installation de ce QG met en danger la vie des habitants du quartier, provoque la prostitution juvénile des jeunes filles, engendre le blocage de certains accès dudit quartier. Sur les pancartes des certains manifestants, on lisait : « le G5 sahel est cible potentielle des bandits armés ».

Le porte-parole des marcheur a rappelé au monde les dangers que pourrait germer l’installation du QG de G5 sahel à Badalabougou. Comme d’autres raisons de ce refus, les populations qui estiment que le G5 est venu pour aider le Mali à lutter contre le terrorisme et ainsi que cette force devrait avoir sa place au front au non au milieu des populations. Au-delà de ces arguments, évoque le porte-parole, l’endroit choisi pour la construction du QG met en péril une mosquée, une église, et l’espace universitaire de la colline du savoir, donc les étudiants du pays.

Source: Le Pays


Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *