Actualités

Mauritanie : Les deux personnes interrogées dans l’enquête sur la diffusion de l’affaire des 2 milliards de dollars ont rencontré leurs avocats

La police chargée de la répression des crimes économiques et financiers en Mauritanie a autorisé hier vendredi les avocats de  ‘’Abderrahmane Ould Weddadi’’ et ‘’Cheikh ould Jiddou’’ à rencontrer leurs clients, apprend-on samedi auprès de leurs familles.

   La rencontre s’est déroulée au siège de la direction de la répression des crimes économiques à Nouakchott ou sont interrogés les deux présumés auteurs de la diffusion de cette information sur les réseaux sociaux et dans la presse.

Les enquêteurs soupçonnent les deux opposants d’avoir été instrumentalisés par d’autres personnes pour publier cette fausse affaire dans le but de porter préjudice à la renommée de la Mauritanie et à son économie. Il s’agit de leur implication dans la diffusion et la divulgation de l’affaire du gel de 2 milliards de dollars US  à Dubaï .

 Vendredi, la police avait convoqué pour être entendues les personnes ayant été à l’origine de la publication, la diffusion et  la propagation sur les réseaux sociaux et dans la presse de l’affaire du soi-disant le blanchiment de deux milliards de dollars us qui ont été bloqués dans un compte à Dubaï .

 Ould Weddadi membre de la commission de la jeunesse du RFD  et Cheikh ould Jidou ex membre du 25 fev avaient publié début mars sur leurs comptes Facebook et de manière simultanée une information relative au blocage par les autorités de Dubaï de deux milliards de dollars US qui appartiennent selon eux a des responsables mauritaniens proches du président mauritanien provenant d’un blanchiment. Selon eux, les émirats ont ouvert une enquête concernant ces fonds douteux et sur instruction du trésor américain.

‘’Les enquêtes seront poursuivies pour identifier la source de ces informations erronées et les auteurs de leur diffusion et de leur divulgation dans l’objectif  de nuire à notre pays , à ses institutions, à ses citoyens et à son système juridique et financier ; les responsables seront traduits devant les tribunaux conformément à la loi, a annoncé vendredi le parquet général dans un communiqué sanctionnant les  premières enquêtes sur l’affaire dite de deux milliards de dollars bloqués dans un compte à Dubaï .

 ‘’Il résulte de la réponse des autorités des émirats arabes unis et des enquêtes  menées au plan national, auprès des institutions chargées du contrôle des opérations et de la répression des infractions financières, que les « informations » diffusées dans les medias au sujet de fonds mauritaniens d’origine illicite gelés ou saisis aux Emirats Arabes Unis, sont dénuées de tout fondement’’ souligne le parquet.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *