Actualités

Gabon : l’état de santé grave d’Ali Bongo reconnu par la présidence

Alors qu’il est hospitalisé pour un AVC depuis deux semaines, la présidence du Gabon a enfin donné des nouvelles d’Ali Bongo, sur qui aucune information officielle n’avait été communiquée depuis le 28 octobre dernier.

La présidence gabonaise a reconnu implicitement dimanche la gravité de l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba, 59 ans, hospitalisé à Ryad (Arabie Saoudite) en affirmant qu’ »il est en phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques ».

Depuis son hospitalisation le 24 octobre à Ryad, l’état de santé du président Bongo « s’est sensiblement amélioré », a déclaré Ike Ngouoni, porte-parole de la présidence. Le porte-parole a cité le dernier bulletin médical des médecins qui le soignent à l’hôpital de Ryad.

« Le pronostic vital n’est plus engagé »

Une source étrangère proche du président Bongo a affirmé mercredi que le président gabonais « a eu un AVC » (accident vasculaire cérébral), cause de son hospitalisation. «Le pronostic vital n’est plus engagé, il n’est plus sous respiration artificielle» et il se trouve toujours à Ryad, disait cette même source.

Le « chef de l’Etat continue d’exercer ses fonctions », précise le porte-parole de la présidence.

Le président Bongo n’a pas assisté dimanche à Paris aux cérémonies du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, où il a été remplacé par son ministre des Affaires étrangères Régis Immongault, selon Ike Ngouoni.

AFP

 

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *