Actualités

Mauritanie : Nouakchott améliore son classement dans le rapport Doing Business 2019

 

Le ministre de l’Économie et des finances de la Mauritanie a indiqué que son pays a enregistré une nette amélioration de son classement mondial dans le rapport Doing Business 2019 par rapport à 2015.

‘’la Banque mondiale publie chaque année le classement du climat des affaires dans 190 États du monde et la mauritanie a commencé depuis une certaine période un ensemble de réformes lui permettant d’améliorer son rang dans ce classement, dont l’amélioration constitue un indicateur essentiel et rassurant pour les investisseurs, notamment les étrangers parmi eux.’’ a souligné Moktar ould Djay.

Il a precisé que la mauritanie est très en retard dans ce classement étant classé en 2015 à la 176ème place sur 190 pays, soulignant que les réformes entreprises ces dernières années par le gouvernement avec notamment l’élaboration d’une feuille de route ont permis d’améliorer sensiblement ce classement faisant passer notre de la 176ème place en 2015 à la 148ème cette année.

Le ministre a indiqué que la Mauritanie a progressé l’année dernière de deux point alors que la plupart des pays ont connu un recul cette année-là surtout certains Etats du voisinage, notant que les réformes qui ont été entreprises ont montré que le secteur privé en a profité ce, qui a donné une meilleure image du climat des affaires dans le pays.

 

S’agissant de la seconde communication, portant sur le programme de réformes qui vont être mises en œuvre dans le cadre de l’appui budgétaire de la Banque Mondiale en 2016 suite à une série de réformes menées pendant cette période axées fondamentalement sur les finances publiques.

 

Le ministre a précisé à cet égard qu’un accord avec la Banque Mondiale a été trouvé au sujet du programme d’appui budgétaire pour deux ans 2016 et 2017, programme dont le budget mauritanien a bénéficié sous forme d’appui budgétaire direct et sous forme de don de 52 millions de dollars dont 26 millions de dollars pour la première année et 26 autres pour la deuxième année.

 

Il a expliqué que le département planche sur l’élaboration des réformes liées à cet appui budgétaire et que les équipes techniques des départements concernés mettent la dernière main sur ce travail.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *