Actualités

Afrique : possible circulation sans visas avant fin 2018 ?

L’Union africaine a fixé à 2018 le délai pour la suppression des exigences de visa pour tous les citoyens africains dans tous les pays africains.

La politique de libre circulation des personnes et de passeport africain a été adoptée par l’Union africaine lors de la 27e session ordinaire tenue à Kigali au Rwanda en juillet 2016.

Les États africains devaient adopter le passeport africain et travailler en étroite collaboration avec la Commission de l’UA pour faciliter sa délivrance au niveau national sur la base des dispositions politiques internationales, continentales et nationales, ainsi que de la conception et des spécifications continentales.

Un rapport récent de l’UA a révélé que les Africains peuvent voyager sans visa dans seulement 22 % des pays africains.

À ce jour, les Seychelles sont le seul pays où les voyages sans visa sont ouverts à tous les Africains – ainsi qu’aux citoyens de tous les pays – comme cela a toujours été le cas.

Néanmoins, un certain nombre de pays ont légèrement assoupli leurs règles en matière de visas.

La Namibie, Maurice, le Ghana, le Rwanda, le Bénin, le Kenya et l’Éthiopie ont tous assoupli les restrictions de voyage imposées aux autres ressortissants africains. Ils accordent maintenant un visa à leur arrivée ou permettent des visites d’une durée maximale de 90 jours avec un simple passeport.

Bonney Tunya, un journaliste de radio de la BBC explique pourquoi certains gouvernements n’ont pas progressé dans ce dossier.

africanews.com

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *