Actualités

Tribune : « L’art de la politique a ses règles !! »

L’APP (alliance populaire progressiste), parti de l’opposition mauritanienne dite modérée, a décidé d’apporter son soutien à l’UPR (Union pour la république), parti au pouvoir, pour le second tour des élections municipales, législatives et régionales qui aura lieu samedi 15 septembre. Cette prise de position a valu au président de l’APP, Messaoud Ould Boulkheir, de nombreuses critiques venant de l’opposition. Dans cette tribune, Brahim Bilal Ramdane, militant anti-esclavagiste, président de la fondation Sahel, défend la position du leader de l’APP. Lire l’intégralité de la Tribune

 

L’art de la politique a ses règles !!

Quand le président Sadate a signé les accords controversés de Camp David … Il a annoncé pour se justifier qu’il est le président de l’Egypte et pas du monde arabe. Autrement dit, les intérêts de son pays priment sur ceux des autres… Ça s’appelle le “réalisme politique” qui ne se mesure pas en termes de morale et de valeurs suprêmes mais plutôt en fonction de ce qu’on perd et de se qu’on gagne… Et c’est ainsi que l’occident a pris le dessus en matière de développement et de création de richesses pendant que les idéologues d’orient endorment leurs peuples avec de belles théories sans véritable intérêt pour leur vie de tous les jours.
Quoi qu’on dise et quelle que soit sa position du moment, Messaoud Ould Boulkheir restera une icône 
de la lutte pour la liberté et la justice et mérite à ce titre respect et considération, indépendamment des divergences légitimes qui peuvent exister avec certaines de ses opinions politiques.
Il est responsable avant tout des intérêts 
de son parti qui peuvent lui dicter certaines décisions conformément au principe de « réalisme politique »… Et comme il l’a si bien dit, il n’est redevable à aucun parti et à aucun groupe. N’a-t-il pas créé son propre parti pour pouvoir prendre les décisions en toute indépendance?
Ceux qui profitent 
de la situation pour déverser leurs insanités sur ce grand leader doivent savoir qu’ils se mettent sur le dos non seulement son entourage et ses proches mais aussi tous ceux qui se reconnaissent en lui et en fin de compte ils ne font du tort qu’à eux mêmes par l’extrême bassesse de leurs propos.
Les opinions et les ambitions 
de certains ne doivent pas faire oublier le respect d’un homme qui a consacré sa vie à la lutte pour une cause juste qu’il a réussi à faire entrer dans l’enceinte du parlement et qu’il a défendu avec force et conviction. Son réalisme politique a permis la promulgationde la loi 048/2007 incriminant les pratiques esclavagistes et l’inscription dans la loi fondamentale de la république de cette tare comme étant un crime contre l’humanité.. Ce sont ces lois et ces acquis qui ont donné un sens à la lutte contre l’esclavage en Mauritanie..
C’est Messoud et ses camarades d’el Hor qui ont donné l’élan 
de ce noble combat .. Des milliers d’esclaves ont été libérés et le sujet n’est plus tabous..
Doyen Messoud Ould Boulkheir á toujours été un homme juste et véridique ..Quoi que diront les délateurs, les hypocrites auteurs 
de balbutiements vindicatifs, il restera toujours un grand homme qui a posé les bases d’une période glorieuse de la lutte de libération et d’émancipation des Haratines avant qu’elle ne fût dénaturée et bâtardisée par les imposteurs.
On peut ne pas être d’accord avec lui, mais nous sommes obligés 
de le respecter 

Brahim Bilal Ramdhane

President de la fondation SAHEL

 

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *