Actualités

La Chine va poursuivre son soutien au G5 Sahel dans sa lutte contre le terrorisme (ambassadeur)

L’ambassadeur de Chine au Niger, Zhang Lijun, a réitéré vendredi à Niamey l’engagement de son pays à poursuivre son soutien aux pays membres du G5 Sahel dans leur lutte contre le terrorisme et appelé la communauté internationale à leur accorder un financement soutenu.

Le diplomate chinois, qui a fait cette déclaration lors d’une rencontre avec le président nigérien Mahamadou Issoufou, également président en exercice du G5 Sahel, a indiqué à la presse avoir remis au chef de l’Etat un message de son homologue chinois Xi Jinping, en réponse à sa lettre sur la situation sécuritaire des pays du Sahel.

Selon M. Zhang, « le président chinois apprécie hautement les efforts déployés par les pays du G5 dans la lutte contre le terrorisme et pour la paix régionale ». Il a en outre précisé que son pays « annoncera des nouvelles mesures dans son soutien à la lutte contre le terrorisme au cours du Forum sino-africain », prévu en septembre prochain à Beijing.

La Force conjointe du G5 Sahel, rappelle-t-on, est constituée des armées de la Mauritanie, du Mali, du Tchad, du Burkina Faso et du Niger pour faire face à la recrudescence des attaques terroristes meurtrières et dévastatrices perpétrées par les mouvements djihadistes et autres terroristes, notamment dans les pays riverains du bassin du Lac Tchad, au Mali et dans les Etats voisins.

Mahamadou Issoufou en est le président en exercice depuis la conférence des chefs d’Etat tenue en février dernier dans la capitale nigérienne. A cette occasion, il a lancé un appel à la communauté internationale pour une opérationnalisation d’urgence de la Force conjointe du G5 Sahel, dont le budget de fonctionnement n’est toujours pas disponible de manière concrète.

La Chine avait salué la création du groupe G5 Sahel et de sa Force conjointe et a promis de la soutenir, « d’autant plus qu’elle manifeste la forte volonté des pays de la région de rétablir la paix et la stabilité », avait souligné l’ambassadeur de Chine lors d’un point de presse en février dernier à Niamey.

http://french.china.org.cn

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *