Actualités

Mauritanie : une première, une femme nommée à la tête d’un tribunal

 

Le conseil supérieur de la magistrature en Mauritanie a nommé aujourd’hui la magistrate Tekber Mint Oudeika à la présidence du tribunal du travail de la capitale, une première dans l’histoire des annales judiciaires de ce pays musulman conservateur.

Selon des sources proches du conseil, la nomination de Mint Oudeika magistrate depuis 2015 a été officialisée lors de la réunion extraordinaire du conseil tenue ce mercredi  sous la présidence du président Mohamed ould Abdel Aziz, qui préside également le conseil supérieur de la magistrature.

Mint Oudeika est la deuxième femme magistrate de Mauritanie après Oumama mint Cheikh Sidiya nommée en 2013.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *