Actualités

SENEGAL-MAURITANIE-RELIGION LE KHALIFE DE MÉDINA BAYE EN MAURITANIE POUR ‘’APAISER’’ LES RELATIONS ENTRE NOUAKCHOTT ET DAKAR

Dakar, 24 Fév (APS) – Le Khalife général de la Fayda Tidjaniya Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niasse a débuté samedi une visite d’une semaine en Mauritanie dans le but de contribuer à l’apaisement des relations entre Dakar et Nouakchott notamment dans les domaines de la pêche et de l’élevage, annonce un communiqué transmis à l’APS.
Au mois de janvier, un pêcheur sénégalais a tué par les garde-côtes mauritaniens. La victime a été tuée alors qu’elle se trouvait à bord d’une pirogue en compagnie d’autres pêcheurs sénégalais.
’’Le Khalife de Médina Baye envisage d’apporter sa contribution à l’apaisement des relations temporelles entre le Sénégal et la Mauritanie, socle d’une libre circulation des personnes, particulièrement celles exerçant dans les secteurs de la pêche et de l’élevage’’, lit-on dans le texte.
Selon la même source cette visite sur invitation des disciples mauritaniens ‘’permettra de réaffirmer le lien spirituel de Cheikh al Islam El Hadj Ibrahim NIASS avec la communauté mauritanienne, de ses disciples, mais encore son ouverture envers tous les musulmans de ce pays frère’’.
Le séjour du Khalife général en terre mauritanienne ‘’sera aussi rythmé par des cours magistraux et des conférences délivrées par d’éminentes personnalités sur les thèmes interpellant la communauté des croyants dans un monde en perpétuelle mutation’’.
D’après le communiqué de la Jamhiyiratu Ansaru Din, structure qui regroupe les disciples de Baye Niass à travers le monde, Cheikh Al Islam El Hadji Ibrahima Niass (1900-1975) s’est rendu, à trois reprises, en Mauritanie entre 1952 et 1967.
 APS

Articles liés

1 pensé sur & ldquo; SENEGAL-MAURITANIE-RELIGION LE KHALIFE DE MÉDINA BAYE EN MAURITANIE POUR ‘’APAISER’’ LES RELATIONS ENTRE NOUAKCHOTT ET DAKAR & rdquo;

  1. Aziz a toujours respecté la constitution de son pays mais des personnes dans son pays qui l’appellent à briguer un nième mandat car, ils veulent ce pays se fragilise. Nous avons un Président Model surtout en disant que chacun de ce pays peut diriger. Moi de ma part, je le soutiens et je soutiens sa décision mais il doit veiller après 2019 à la gestion de notre État et les réalisations qu’a connu la Mauritanie durant ces deux mandats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *