Actualités

Mohamed Ould Abdel Aziz : je me conforme à la constitution, je n’ai pas de dauphin, je ne me retirerai pas de la vie politique

« Je me conforme à la constitution qui a limité le nombre de mandats présidentiels à deux » a déclaré le président Mauritanien dans une interview a Jeune Afrique parue le 25 février. Mohamed Ould Abdel Aziz a ajouté « nous avons certes révisé la constitution mais nous n’avons pas touché a l’article sur la limitation des mandats. Et je n’y toucherai pas. » Mohamed Ould Abdel Aziz a été élu président en 2009 et  réélu en 2014 pour un second mandat. Cette nouvelle déclaration sur sa non-candidature à la présidentielle de 2019 met un terme aux suspicions de « passage en force » pour un troisième mandat.

Pas encore de dauphin

A la question « avez-vous un dauphin », toujours dans la même interview, il a donné la réponse suivante : « L’avenir le dira car je n’ai pas encore fait un choix. Parmi les 3,5 millions de mauritaniens, chacun est libre de se porter candidat. Je soutiendrai l’un deux. » Au sujet de son avenir politique à la fin de son mandat en cours, il a déclaré : « tant que je serai en vie, je m’intéresserai à ce qui se passe dans mon pays.

Pas de nouveau  dialogue

Concernant un éventuel dialogue avec l’opposition, Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré : « ce n’est ni envisagé, ni envisageable. Nous ne fermons pas la porte mais je n’organiserai pas un énième, je dis  bien un énième,  dialogue. Je ne veux pas passer mes deux mandats à dialoguer, j’ai besoin de travailler, de construire le pays et de mettre en œuvre mon programme. »

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *