Actualités

Mauritanie : Des militants de l’opposition inculpés pour violence à l’encontre des agents de la force publique

Cinq de sept personnes arrêtées samedi 16 décembre pendant la marche de l’opposition mauritanienne à Nouakchott ont été inculpées mardi 19  pour « violence a l’encontre des agents de la force publique»  et conduit à la prison de Dar Naim  située dans la périphérie de la capitale. Dah Ould Sidi (IRA Mauritanie), Abbass Diagana et Cheikh Diarra (Touche pas à ma nationalité),  Mohamed El Dahane, El Hacen Mezid (Touche pas à ma constitution) et Aboubekrine ould El Bouh encourent un maximum de trois ans de prison. Il leur a été appliqué la procédure de flagrance et ils seront, selon Me Ahmed Ely,  probablement jugés jeudi prochain par la cour correctionnelle. Quant aux deux autres détenus, ils ont été libérés.

 

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *