Actualités

Mauritanie : Lancement de la 5e édition du concours international de plaidoirie en droits de l’Homme

La 5e édition du concours international de la plaidoirie en droits de l’Homme, conjointement organisée par l’Ordre National des Avocats de Mauritanie (ONA) et l’Institut international des droits de l’Homme et la paix, a été lancée, mercredi, au Palais de justice à Nouakchott.

Huit (8) avocats venus de plusieurs pays participent à ce concours international où les plaidoiries doivent porter sur des thèmes se rapportant aux droits de l’homme.

Cette compétition internationale permet de favoriser l’échange d’expériences entre les avocats en matière de lutte contre les atteintes aux droits de l’Homme, et aide à préserver et à promouvoir ces derniers.

« L’organisation, pour la cinquième fois consécutive de cette édition en Mauritanie, illustre à bien des égards, la grande attention accordée par Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à la promotion et à la protection des droits de l’homme », a affirmé à cette occasion, le chargé de mission au ministère de la justice M. Haimoud Ould Ramdhane, qualifiant le concours d’opportunité précieuse pour les avocats, pour échanger leurs expériences sur la défense et la promotion des droits de l’homme.

Le bâtonnier de l’ONA, Me Cheikh Ould Hindi a mis en exergue dans son allocution, à ce concours international, l’éclatant succès enregistré par les 5 éditions tenues successivement en Mauritanie, soulignant qu’elles ont créé un forum international très prisé par les avocats du monde pour présenter leurs plaidoiries dénonçant les atteintes aux droits de l’homme.

« Ce concours est également une opportunité précieuse pour les avocats, notamment mauritaniens pour s’informer sur les expériences de leurs collègues dans la profession ainsi que pour mieux s’approprier les différents types de plaidoiries en vigueur dans le monde entier », a-t-il ajouté.

L’ambassadeur Chef de la délégation de l’Union européenne à Nouakchott, M. Giacomo Durazzo et l’ambassadeur de France en Mauritanie, M. Joel Meyer, ont attiré l’attention sur l’importance de cette compétition internationale, qui renforce les expériences des avocats et des participants, issus de divers horizons d’une part et l’efficacité de leurs efforts déployés en faveur des droits de l’homme, d’autre part.

Le représentant de l’Institut international des droits de l’homme et de la paix, M. Jones Poche, avait souligné auparavant l’importance de ce concours, dans l’amélioration des performances des avocats dans le domaine de la défense droits de l’homme.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *