Actualités

Le secrétaire général des Nations Unies condamne l’attaque qui a couté la vie a un casque bleu Mauritanien

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a  condamné le 04 décembre, dans une déclaration « l’attaque qui a couté la vie à un casque bleu mauritanien de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) et qui en a blessé trois autres, perpétrée par des anti-Balaka le 4 décembre à Bria, dans l’est de la République centrafricaine»

Selon les Nations Unies, « L’attaque a eu lieu à un poste de contrôle de casques bleus de la MINUSCA près d’un site pour personnes déplacées dans la ville » et «  Cela porte à 14 le nombre de casques bleus tués dans des attaques ciblées en République centrafricaine depuis janvier 2017. »

Le Secrétaire général a «  présenté ses sincères condoléances et sa sympathie à la famille de la victime et au Gouvernement Mauritanie tout en souhaitant  prompt rétablissement aux blessés. »

Antonio Guterres rappelle que « les attaques contre les casques bleus des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre et  exhorte les autorités centrafricaines à enquêter rapidement sur cet incident et à traduire les auteurs en justice. »

Il a  « réaffirmé la détermination de la MINUSCA à protéger les civils et à stabiliser la République centrafricaine  exhorté toutes les parties à mettre fin à la violence et à travailler ensemble pour ramener la paix et la stabilité dans le pays. »

 

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *