Actualités

Mauritanie : le Président Aziz affirme que le Sénat est un bastion de la corruption

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a affirme lundi que le Senat (la chambre haute du parlement) de son pays est un bastion de la corruption.

 Les propos du président ont été tenus lors d’un meeting inaugural en province dans la ville de Rosso (200 km au Sud de la capitale Nouakchott, sur la rive du fleuve Sénégal) .

 Ould Abdel Aziz fait campagne pour faire adopter par referendum populaire les amendements constitutionnels rejetés par une majorité des sénateurs en majorité du parti au pouvoir (L’Union pour le République).

«  le Senat coute au contribuable mauritanien 18 milliards d’Ouguiya ( 50 millions d’euros) tandis que le referendum ne coutera pas 5 milliards d’ouguiyas ( 12 millions d’euros)  et on aboutira a la suppression de cette institution inutile‘’ a lance le président Ould Abdel Aziz.

  Selon lui, jamais le sénat n’a fait une proposition de loi en faveur de la population et la première fois qu’il l’a faite c’était pour faire obstacles aux intérêts du peuple et sous l’influence de l’argent de la corruption pour faire échouer le vote des amendements constitutionnels au Senat’’.

 Il a souligné que la Mauritanie d’aujourd’hui ne renferme aucun prisonnier politique ou d’opinion, que la démocratie et la liberté d’expression s’y enracinent et qu’en ce domaine elle est en tête tant niveau arabe qu’africain.

  Dans ce sens, Il s’est appesanti sur le côté humain en rappelant notamment l’intérêt qui a été donné aux fils des martyrs, aux pauvres et aux couches les plus vulnérables dans une Mauritanie sûre et stable dans laquelle le citoyen vit en sécurité parmi les siens.

Articles liés