Actualités

Mauritanie : nouveaux enregistrements compromettants pour des sénateurs et leur soutien

De nouveaux enregistrements de sénateurs mauritaniens en discussion autour de la mise en échec des amendements constitutionnels avec usage de l’argent provenant d’un homme d’affaires mauritanien établi à l’étranger ont été diffusés à grande échelle et font la une de la presse animant les débats et les échanges sur les réseaux sociaux.

D’après des analystes, ces enregistrements sont compromettants pour le rôle trouble des sénateurs et viennent confirmer la main mise de l’argent salle sur le vote de certains sénateurs de la majorité en connivence avec le sénateur de l’opposition Mohamed Ould Gahdde et pour le compte de l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou.

C’est aussi ce qui ressort du contenu de ces enregistrements.

Il est à rappeler que le vote de 33 sénateurs dont 9 de l’opposition et le reste sont issus de la mouvance présidentielle avait fait barrage à l’adoption des reformes constitutionnels en mars dernier au niveau du sénat. les conversations entre le sénateur Ould Ghadde et l’homme d’affaires Ould Bouamatou à qui il faisait un compte rendu démasquent le rôle décisif de l’argent de l’homme d’affaires vivant à Marrakech dans l’influence du vote.

 L’échange porte sur des montants versés par Bouamatou via Ould Ghadde à la sénatrice et chanteuse Maalouma Mint Meidah pour mener une campagne politique et artistique contre les reformes et d’autres versements effectués en faveur des leaders du forum national pour la démocratie et l’Unité (FNDU). Parmi ces derniers, Ould Ghadde cite nommément Saleh Ould Hanena, Jemil Ould Mansour, Yeslem Ould Ebnou Abdem pour l’organisation d’activités contre les reformes à Nouakchott et en provinces .

 D’autres hommes d’affaires sont également cités comme Ahmed baba Ould Azizi, l’actuel président du patronat , Mohamed Ould Debagh, le bras droit de Ould Bouamtou et l’ancien président défunt Ely Ould Mohamed Vall avec comme rôle d’embarquer  des personnalités comme Sidi Ould Cheikh Abdallahi dans cette affaire.

Afriactuel.net

Articles liés